Des cages aux volières : l’apport de l’éclairage

Dans un nombre croissant de pays, les réglementations relatives au bien-être animal rendent inévitable l’abandon de la batterie d’élevage au profit des volières.

Ces dernières sont considérées comme la meilleure alternative aux batteries d’élevage. Il s’agit là aussi d’un système à plusieurs étages, permettant aux poules de se déplacer librement dans le bâtiment. Bien que l’objectif soit d’améliorer le bien-être animal, cela ne va pas sans poser quelques problèmes.

Forts de plus de 10 ans d’expérience dans l’éclairage avicole, nous savons comment l’éclairage peut contribuer à surmonter ces difficultés.

Les difficultés du passage de la batterie d’élevage aux volières

Picage des plumes

En cas de picage (1), les poules piquent les plumes de leurs congénères et vont parfois jusqu’à les arracher et les consommer. Il a souvent lieu lorsqu’elles sont mal à l’aise ou stressées.

Dans les batteries, la liberté de mouvement est limitée. Les pondeuses ne peuvent donc interagir qu’avec les autres poules de leur cage. Dans les volières, elles ont davantage de liberté de mouvement, ont des comportements naturels et interagissent avec toutes les autres poules du bâtiment. Cela entraîne une augmentation du risque de picage.

Ce comportement multiplie le nombre de blessures et de plaies. La couleur rouge du sang et des plaies provoquant un nouveau picage, il peut même conduire au cannibalisme. Ainsi, le picage a pour conséquences une réduction du bien-être animal et une hausse des blessures et des taux de mortalité.

Oeufs au sol

Les œufs au sol (2) peuvent aussi constituer un problème grave. Il s’agit des œufs pondus en dehors du pondoir.

Dans les batteries, les pondeuses n’ont pas d’autre choix que de pondre leurs œufs dans les nids à l’intérieur des cages. Les poules étant toutefois libres de se déplacer dans la volière, elles peuvent pondre où elles le souhaitent. Le nombre d’œufs au sol est donc plus important.

Les œufs pondus au sol sont considérés comme des œufs de qualité inférieure, moins propres que des œufs pondus au pondoir. En outre, ils doivent être ramassés à la main, un processus plus chronophage. Les œufs au sol entraînent donc une baisse des revenus et une augmentation des coûts de main-d’œuvre.

L’apport de l’éclairage.

Maintenant que nous avons détaillé les difficultés associées au passage des batteries d’élevage aux volières, voyons comment l’éclairage peut contribuer à les surmonter.

Moins de picage de plumes

1. Réduction du stress

Le stress est l’une des principales causes du picage de plumes. Moins de stress, c’est moins de picage. Un éclairage optimal limite le stress pour ces raisons :

  • Il est sans papillotement. Le papillotement accroît le stress. Un éclairage 100 % sans papillotement est donc hautement conseillé.
  • Il permet une gradation large et régulière. L’utilisation d’un éclairage à large gradation régulière de 100 à 0 % permet de simuler le lever et le coucher du soleil naturels. Cette simulation, à la place d’un changement brutal de l’intensité lumineuse, réduit considérablement le stress.
  • Il assure un large spectre lumineux. Un large spectre lumineux permet d’améliorer la vision des poules. Une meilleure vision, c’est des pondeuses plus calmes. En outre, l’optimisation de la vision entraîne une amélioration des interactions sociales avec les congénères et les déplacements au sein du bâtiment. Cela finit aussi par réduire le stress.

2. Il cache le sang et les plaies

L’éclairage peut aussi contribuer à réduire le picage en cachant le sang et les plaies. En cas de picage, il est utile de mélanger de la lumière blanche et de la lumière rouge ou même de recourir à de la lumière rouge monochromatique dans les cas extrêmes. Cela permet entre autres de cacher la rougeur du sang et des plaies que les poules piquent. Comme elles le voient moins, elles vont moins le piquer.

CORAX

Éclairage principal

• Un éclairage uniforme sur les côtés
• Amélioration de la vision, du bien-être et des performances des volailles
• Longue durée de vie sans soucis (50 000 heures)

Découvrez CORAX

BUBO

Éclairage du système

• Éclairage uniforme sous et à l’intérieur du système
• Amélioration de la vision, du bien-être et des performances des volailles
• Plug & play pour une installation aisée

Découvrez BUBO !

ARA

Éclairage des perchoirs
• Encourage les pondeuses à s’installer sur les perchoirs la nuit
• Rénovation : facile à installer
• Amélioration de la vision, du bien-être et des performances des volailles

Découvrez ARA

Moins d’œufs au sol et stimulation de la prise alimentaire et de la consommation d’eau

Trouver un revendeur HATO
Devenez un revendeur HATO

Partager cet article:

Articles récents
Tout ce que vous devez savoir sur la couleur de l’éclairage
Menu