Les 7 principales caractéristiques de l’éclairage pour les volailles

Volaille

L’importance de l’éclairage des volailles est de plus en plus reconnue et c’est tout à fait mérité selon nous ! D’après nos recherches concluantes, un climat lumineux optimal peut considérablement améliorer le bien-être et les performances des volailles. L’éclairage des volailles possède 7 caractéristiques principales qui doivent être adaptées aux besoins de l’animal.

Quelles sont ces 7 caractéristiques principales ? Pourquoi sont-elles si importantes ? Passons-les en revue une à une.

1. Le spectre lumineux

Le spectre lumineux est la partie du spectre électromagnétique visible par les volailles. Une solution d’éclairage à large spectre lumineux se rapproche le plus possible du spectre de lumière naturelle, ce qui permet d’améliorer la vision, le bien-être et les performances des volailles.

2. Le papillotement lumineux

Le papillotement lumineux est la fluctuation rapide de l’intensité lumineuse d’une lampe. Lorsqu’une solution d’éclairage papillote, les volailles peuvent percevoir ce signal comme une menace potentielle, ce qui engendre naturellement une augmentation du stress, ainsi qu’une hausse des niveaux d’agitation, avec toutes les conséquences qui y sont liées. Privilégiez donc un éclairage sans papillotement.

3. La répartition et l’intensité lumineuses

Par répartition lumineuse, on entend simplement la diffusion de la lumière. L’intensité lumineuse correspond à la quantité de lumière mesurée à un endroit spécifique. Pour la volaille, l’intensité lumineuse est mesurée en gallilux. Il est primordial de s’assurer que la bonne quantité de lumière est présente au bon endroit dans le poulailler afin d’optimiser la répartition lumineuse. La meilleure façon d’y parvenir est de mettre en place un plan d’éclairage sur mesure pour créer un environnement lumineux adapté aux besoins de votre poulailler et des animaux qui s’y trouvent.

4. La gradabilité de 100 à 0 %

Pour simuler les conditions de lever et de coucher du soleil, il est important qu’une lampe diminue l’éclairage en douceur et de façon uniforme de 100 à 0 %. De cette façon, les conditions naturelles sont simulées de manière optimale, ce qui augmente le bien-être des animaux.

5. L’IRC

L’indice de rendu des couleurs exprime le réalisme des couleurs. Plus l’IRC est proche de 100, plus la reproduction des couleurs se rapproche de celle du soleil. Étant donné que les poulets ont une vision des couleurs relativement bonne, il est recommandé d’avoir un IRC d’au moins 80. Vous améliorez ainsi leur vision et bénéficiez de tous les avantages qui en découlent.

6. La TCC

La TCC, ou température de couleur corrélée, exprime la température de couleur de la lumière. Elle s’exprime en degrés Kelvin. Plus la température de couleur est élevée, plus la lumière est bleue (blanc froid). Plus la température de couleur est basse, plus la lumière contient de rouge (blanc chaud). Il est primordial de prévoir la bonne couleur pour optimiser la vision. La couleur de lumière optimale diffère selon le type de volaille.

7. La photopériode

La photopériode correspond à la période pendant laquelle les lumières sont allumées. Chaque type de volaille nécessite une photopériode différente. La photopériode doit être adaptée au type de volaille, à la race, au type de poulailler, etc.

En bref.

Comme vous pouvez le voir, de nombreux facteurs doivent être pris en compte pour garantir un climat lumineux optimal pour la volaille. Chaque type de volaille a ses propres exigences et chaque caractéristique d’éclairage a ses propres effets et avantages.

Partager cet article:

Articles récents
Les 4 principaux avantages d’un éclairage optimal pour les poules pondeuses
Les 4 principaux avantages d’un éclairage optimal pour les poulets de chair
Menu