EXTREME LED : C’était exactement ce que nous espérions, c’est super !

Article

De Römer V.O.F. est un élevage caprin où 3000 chèvres sont traites sur le site principal / dans le bâtiment principal. Les chèvres d’élevage et les boucs sont logés sur un autre site / dans un autre bâtiment. « Notre système de gestion repose sur le renouvellement d’un même cycle trois fois par an. En d’autres termes, nous faisons saillir et inséminer un certain nombre de chèvres trois fois par an et nous avons une période de naissance des chevreaux trois fois ans an » explique Jasmijn Strous, gestionnaire d’exploitation chez De Römer V.O.F.

AVANTdans l’ancienne situation, il n’y avait pas assez de différence entre les horaires des plages claires et des plages obscures. Les niveaux de lux étaient structurellement relativement faibles.

La période durant laquelle les chèvres peuvent être en chaleur naturelle est fonction de la saison ; ce sont des seasonbreeders (reproducteurs saisonniers). Cela signifie que les chèvres présentent des signes caractéristiques des chaleurs seulement à l’automne – quand les journées raccourcissent.

« La gestion de notre exploitation n’est donc pas toujours en phase avec le cycle naturel des animaux. Si nous souhaitons faire saillir nos animaux « hors saison », nous devons les « leurrer » en leur faisant croire que c’est l’automne et qu’elles peuvent être en chaleur. C’est ce que nous faisons en adaptant le nombre de plages claires et de plages obscures dans le bâtiment » précise Jasmijn.

APRÈS : Créer une perception de la lumière adaptée à la saison. Stimuler une période de fécondité au moyen de l’éclairage.

 « La perception de la lumière est donc capitale pour nos caprins. Depuis quelque temps déjà, nous travaillons à l’optimisation de la fécondité de nos animaux et nous sommes arrivés à modifier l’intensité lumineuse dans le bâtiment. D’après nous, la différence d’éclairement entre les horaires des plages claires et des plages obscures dans l’ancienne situation était insuffisante.

C’est pourquoi nous avons cherché un autre éclairage pour le bâtiment dédié à nos boucs et nos recherches nous ont conduits chez HATO Agricultural Lighting. HATO nous a indiqué pouvoir proposer des lampes capables d’imiter les niveaux de lux de la lumière du jour, exactement ce que nous souhaitions créer dans nos bâtiments. Ils nous ont élaboré un plan lumière promettant que tous les animaux percevraient 200 lux partout dans le bâtiment. Finalement, il nous a été conseillé d’opter pour EXTREME LED, qui donne une excellente répartition de la lumière. »

APRÈS : Après réception d’un plan lumière, nous avons décidé d’opter pour un éclairage de HATO Agricultural Lighting

« Avec ce plan lumière, l’éclairage dans le bâtiment actuel est optimisé et nous sommes très satisfaits du résultat ; il y a une nette amélioration de la perception de la lumière par nous-mêmes ainsi que par nos animaux ! Les boucs présentent de nombreux signes de rut, comme nous l’espérions. Autre avantage : nous pouvons nettoyer sans crainte les lampes avec un nettoyeur haute pression »

Les caprins sont des seasonbreeders ; ici aussi, un environnement lumineux correct est essentiel pour leur production et leur bien-être optimaux. Nous sommes très heureux de recevoir ces retours sur expérience ; tous les témoignages sont les bienvenus ! Vous voulez partager vos expériences en matière d’éclairage HATO avec nous ? Dans ce cas, contactez notre service commercial ; nous sommes impatients de vous lire.

Partager cet article:

Articles récents
Literie et performance des oiseaux excellente!
Jadeed Group : « Très heureux d’avoir rejoint la famille HATO ! »
Menu