L’importance de l’éclairage pour les porcins

Actualités HATO, Porcs

Bien que souvent négligé, l’éclairage est un élément important de la conduite porcine. Il peut en effet avoir une influence directe sur le bien-être et la performance des porcs.

Fort de ses 40 ans d’expérience, HATO Agricultural Lighting est un expert de l’éclairage agricole.

Il est essentiel d’ajuster le climat lumineux à la vision et aux besoins des porcs. La lumière a une influence sur l’horloge biologique des porcs, c’est-à-dire leur biorythme, leurs comportements sociaux et l’ensemble de leurs activités. Un climat lumineux adéquat dépend de plusieurs facteurs : spectre lumineux, distribution lumineuse, (absence de) papillotement, intensité lumineuse et photopériode sont les plus importants.

La vision des porcs

La vision panoramique des porcs (c’est-à-dire leur champ de vision total) est de 310°. Comme vous pouvez l’imaginer (voir figure 1), les porcs préfèrent leur vision monoculaire étant donné qu’elle représente la majeure partie de leur champ de vision. Cela signifie qu’il est plus facile pour eux de détecter les dangers. D’un autre côté, ils ont plus de mal à évaluer les distances à cause de leur vision binoculaire relativement restreinte.

Pig vision HATO lighting
Fig 1. La vision panoramique d’un porc

Spectre lumineux

Le spectre lumineux est la partie visible du spectre électromagnétique. La radiation électromagnétique au sein de ce spectre est également appelée lumière visible. L’œil perçoit les différentes longueurs d’onde comme des couleurs différentes : rouge pour la longueur d’onde la plus allongée et violet pour la plus courte. Le spectre visible des êtres humains et des porcs diffère considérablement, comme l’illustre la figure 2.

Download the FERAX brochure

Le spectre visible des porcs va de 380 à 694 nm avec des longueurs d’onde principales à 439 nm (bleu) et 556 nm (vert). Il existe une différence entre la sensibilité spectrale basée sur la sensibilité des cônes, en fonction des cônes et bâtonnets de l’œil, et la sensibilité spectrale basée sur les réponses comportementales. Pour améliorer le bien-être et les performances des porcs, il vaut mieux s’intéresser à la sensibilité spectrale basée sur les réponses comportementales. Ce spectre visible est présenté à la figure 2.

L’adaptation de l’éclairage au spectre visible des porcs permet d’améliorer leur vision, ce qui va donc entraîner une optimisation des comportements (sociaux), une meilleure utilisation de l’environnement et une baisse du stress.

Spectral sensitivity of pig vs. human being_EN
Fig 2. Sensibilité spectrale des porcs et des êtres humains

Distribution lumineuse

La distribution lumineuse indique l’uniformité de l’éclairage au sein du bâtiment. Quand la distribution lumineuse est uniforme, il n’y a ni zones trop éclairées, ni zones d’ombre. Les porcs ont une aversion pour les zones trop éclairées, les motifs peints en noir et les motifs peints en blanc. Cela pourrait être dû à des problèmes de perception de la profondeur .
Les porcs peuvent reculer lorsqu’il y a des ombres ou des zones trop éclairées dans les allées ou les loges. Ils réagissent aux contrastes d’éclairage et ont tendance à se diriger vers une zone mieux éclairée . Ces réponses comportementales sont en partie dues à leur instinct et en partie à l’environnement dans lequel ils sont élevés.
C’est pourquoi il est important que les solutions d’éclairage offrent une distribution uniforme de la lumière, afin d’éviter les zones trop éclairées et les ombres. Il est également essentiel de faire un plan d’éclairage personnalisé et adapté, répondant aux besoins du bâtiment, pour obtenir une distribution lumineuse uniforme.
Assurez-vous que votre éclairage répond à vos besoins et à ceux de vos animaux. Demandez gratuitement votre plan d’éclairage personnalisé par e-mail à [email protected]

Papillotement

Comme illustré à la figure 3, le papillotement est le changement rapide du rendement lumineux d’une lampe. Ce changement rapide du rendement lumineux peut être perçu consciemment et inconsciemment. Mais à partir d’une certaine fréquence (fréquence de fusion du papillotement), il n’est plus perceptible.


Fig 3. Papillotement de la lumière

Les porcs perçoivent le papillotement de la lumière de manière assez similaire aux êtres humains. Cela signifie que les porcs vont remarquer un papillotement à un niveau similaire à celui des êtres humains. Chez les êtres humains, le papillotement peut déclencher des maux de tête, une fatigue visuelle et une perte de concentration. Cela peut indiquer que la santé des porcs serait elle aussi être affectée par le papillotement. C’est pourquoi un éclairage 100 % sans papillotement est hautement conseillé.

Intensite lumineuse

L’intensité lumineuse, c’est la luminosité de l’éclairage. Elle se mesure en lux. Les intensités lumineuses conseillées pour les porcs sont très larges. La réglementation européenne concernant l’éclairage établit un minimum de 40 lux, avec une photopériode d’au moins huit heures par jour. Plusieurs études ont été menées à bien sur l’intensité lumineuse à différentes étapes de la vie. Il est important de savoir que les porcs montrent des préférences pour une intensité lumineuse spécifique. Toutefois, les études réalisées jusqu’à présent n’ont permis de dégager aucune cohérence dans ces préférences. Il convient de mener d’autres recherches afin de conseiller l’intensité lumineuse adaptée à chaque phase de vie.
Mais ce qui apparaît clairement, c’est qu’une intensité lumineuse adéquate peut améliorer la fertilité, la croissance, les intervalles entre le sevrage et l’accouplement.

Photoperiode

La photopériode, c’est la durée de la journée en heures d’éclairage, c’est-à-dire le nombre d’heures durant lesquelles les lumières sont allumées dans le bâtiment. Des recherches précoces menées sur les porcs ont par exemple montré que de longues photopériodes avaient une influence positive sur les résultats de production. La fréquence d’allaitement et la teneur en matière sèche du lait étant plus élevées, les porcelets étaient plus lourds et il y avait davantage de porcelets sevrés par portée par rapport à des photopériodes avec jour court.
Pour optimiser la performance, il est important de fournir la photopériode adaptée à chaque phase de la vie des porcs. Une photopériode adaptée à chaque phase peut présenter divers avantages, tels qu’un meilleur taux de conversion alimentaire et une fertilité accrue.

Kim Geurts HATO Lighting specialist
Fig 4. Kim Geurts – HATO Spécialiste éclairage

Conclusion

L’éclairage ayant une forte influence sur le bien-être et la performance des porcs, il est important de veiller à créer un climat lumineux optimal au sein du bâtiment. L’adaptation de l’éclairage au spectre visible des porcs permet d’améliorer leur vision, ce qui va donc entraîner une optimisation des comportements (sociaux), une meilleure utilisation de l’environnement et une baisse du stress. Une distribution lumineuse uniforme permet de prévenir les comportements indésirables. Par ailleurs, un éclairage sans papillotement pourrait bien améliorer la santé des porcs. Mettre en place une intensité lumineuse adaptée et une photopériode adéquate lors de chaque phase de la vie des porcs peut permettre d’améliorer significativement la performance des porcs.

Download the FERAX brochure

Assurez-vous que votre éclairage répond à vos besoins et à ceux de vos animaux. Demandez gratuitement votre plan d’éclairage personnalisé par e-mail à [email protected]

Partager cet article:

Articles récents
HATO LED lighting without flickering
Tout ce que vous devez savoir sur le scintillement lumineux !
Menu